Spirou et Fantasio : L'homme qui ne voulait pas mourir

    Partagez
    avatar
    Ben Wawe
    Chatte Noire

    Nombre de messages : 724
    Né le : 1987-02-11
    Date d'inscription : 26/08/2004

    Spirou et Fantasio : L'homme qui ne voulait pas mourir

    Message par Ben Wawe le Mer 28 Sep 2005, 21:49

    (d'accord, c'est pas un comics mais bon...)



    Par Morvan (scénario) et Munuera (dessins).

    Deuxième tome de la nouvelle équipe artistique sur Spirou après le très grand passage de Tome et Janry. On dit toujours que le deuxième tome ou que la deuxième année est le/la plus dur(e), et force est de constater que cela est vrai et que cela se sent malheureusement dans L'homme qui ne voulait pas mourir.

    Alors que j'avais été véritablement charmé et surpris par Paris sous Seine et ses innovations et changements, je dois bien dire que j'ai été un poil déçu par L'homme qui ne voulait pas mourir. Ne croyez pas que c'est une mauvaise BD ou qu'il y a d'immenses problèmes qui nuisent à la lecture : non, non ce n'est pas cela. C'est juste que j'en attendais plus et que je reste un peu sur ma fin malgré une sensation de bon moment passé qui reste quand même un peu.

    L'histoire n'est guère trop complexe et tient en ces quelques lignes : Tanzafio, oncle de Fantasio et Zantafio, n'est pas mort et utilise l'Eau de Jouvence tirée d'une source au Guaracha, source qui aurait été recherchée par les Conquistadors. Bien sûr, son mauvais neveu a vu son manège (le vieux arrive tout vieux, boit et redevient "jeune") et veut utiliser cette source pour rembourser la dette qu'il a face à la mafia russe et qui l'oblige à se cacher. Fantasio, présent bien sûr, part avec Spirou, Tanzafio et Spip pour l'empêcher d'arriver à ses fins.

    Un scénario classique donc, mais efficace car laissant la part belle à l'action et aux beaux dessins dynamiques de Munuera. Autant si sur Paris sous Seine j'avais admiré le scénario, autant là j'admire les très belles planches du nouveau dessinateur de la série qui rend très bien la dynamique et la rapidité de l'histoire de Morvan. Un très bon point, donc.

    J'ai beaucoup apprécié aussi le fait que Morvan utilise totalement ou presque la "continuité" de Spirou : utilisation de l'hélicoptère portatif qui se met sur le dos, clin d'oeil au Petit Spirou et au Marsupilami, référence au dernier tome où on a vu Zantafio...tout cela, c'est des petits riens mais qui font quand même plaisir au fanboy de Spirou qui est en moi. Ca donne le sourire et ça rend la lecture plus sympathique.

    Mais, me direz-vous, je ne fais que dire des choses biens de ce tome alors que j'ai dis avant qu'il avait des faiblesses...car oui, il en a, et j'y viens d'ailleurs. Tout d'abord, le scénario : simple, basique et orienté action, mais trop peut-être...tout va vite, très vite, trop vite même...on dirait que seule une semaine se passe entre le début et la fin de la BD, et ça fait peu quand on sait qu'on part de France pour les recoins perdus de l'Amérique du Sud...plus de calme et de moments de pause auraient faits du bien, pour ma part.
    Ensuite aussi la non-explication de la présence de Zantafio en France après ses problèmes en Russie...je n'ai plus tous les détails du dernier tome où il est apparut en tête, mais il me semble qu'il était prisonnier ou en fort mauvaise posture...dommage, ça manque un peu.
    Enfin, la fin est rapide elle aussi. Tout va encore vite, très vite, trop vite malheureusement...et on passe malheureusement trop peu de temps avec les indigènes qui protègent le temple, cela donne une sensation d'inachevé dans la bouche, ce qui est très dommage.

    En clair, un tome sympathique, bien mené, avec un scénario qui met très bien en valeur les superbes dessins de Munuera (très beau et classe Zantafio), mais j'attendrais le 3e tome pour vraiment dire si le duo a confirmé l'essai de Paris sous Seine après un passage un peu plus difficile dans L'homme qui ne voulait pas mourir. Mais je le répète, j'ai quand même passé un bon moment et je conseille cette BD.
    avatar
    Spider-Fan
    Admin
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 1781
    Age : 33
    Né le : 1984-08-30
    Région : Centre>Loiret (45)
    Date d'inscription : 13/08/2004

    Re: Spirou et Fantasio : L'homme qui ne voulait pas mourir

    Message par Spider-Fan le Mer 28 Sep 2005, 23:24

    Tiens, cool! Je n'en avais pas du tout entendu parler...
    J'ai été très ravi à la sorti du précédent volume de retrouver les looks classiques après le désastre de Machine qui rêve, et je suis ravi de voir que ça continue comme ça.
    Par contre ce sera sans moi, vu le prix des BD Franco-belges!
    (Ouf Ben je suis rassuré, par rapport à ce que tu disais tout à l'heure moi j'avais compris que tu voulais parler du Magazine Spirou!!)


    _________________
    Spider-Fan, partenaire d'AniMarvel, le site francophone des séries animées Marvel
    avatar
    Curtis
    Vétéran

    Nombre de messages : 229
    Date d'inscription : 23/01/2005

    Re: Spirou et Fantasio : L'homme qui ne voulait pas mourir

    Message par Curtis le Jeu 29 Sep 2005, 01:56

    Je savais même pas qu'ils en sortaient un nouveau, mais le précédent m'ayant profondément ennuyé je me contentrais de le choper d'occase un de ces quatre. Après l'essai pas vraiment réussi mais tout à fait intéressant de La machine qui rêve, j'ai vraiment eu l'impression d'un (mauvais) retour très en arrière avec Paris-sous-Seine, scénario mal ficelé, limite niais et dessins très limités, presque amateurs. Bof bof, je regretterais presque les premiers albums de Fournier.
    avatar
    Ben Wawe
    Chatte Noire

    Nombre de messages : 724
    Né le : 1987-02-11
    Date d'inscription : 26/08/2004

    Re: Spirou et Fantasio : L'homme qui ne voulait pas mourir

    Message par Ben Wawe le Jeu 29 Sep 2005, 18:08

    Machine qui Rêve était une trop grande rupture par rapport au look Spirou et aux scénarii Spirou. C'était une bonne BD, une bonne SF, mais c'était pas Spirou. Ca aurait été excellent pour clore la série, mais Dupuis le veut pas et c'est compréhensible.
    Morvan et Munuera reviennent en arrière, c'est un peu normal car ils arrivent sur la BD et veulent maîtriser le truc. Ils se basent sur les fondamentaux pour se mettre en confiance avant de leur faire leurs trucs. C'est un peu normal.

    Contenu sponsorisé

    Re: Spirou et Fantasio : L'homme qui ne voulait pas mourir

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 20 Nov 2017, 18:20